Prendre la gestion des routes nationales

Par eurelien.fr
//  Publié le
08-02-2021
//  Mis à jour le 08-02-2021
Temps de lecture : 3 min
routes

Le Département interpelle le Ministre des Transports suite aux dispositions de la loi 4D sur la décentralisation qui accorderait la compétence des routes nationales aux Régions.

ATTENTION : cet article a plus de 1 an et pourrait ne plus être d’actualité

Trois routes nationales traversent l’Eure-et-Loir : la RN10, la RN12 et la RN154, elles représentent 237 km de circulation et voient passer quelque 70.000 véhicules/jour dont plus de 8 000 camions.

Le Président du Conseil départemental, Claude Térouinard, conscient des enjeux de cet important trafic pour l’Eure-et-Loir, fait part de sa préoccupation dans un courrier à la Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, ainsi qu’à son homologue délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. « Il m’apparaît impératif de départementaliser nos routes nationales «quoi qu’il en coûte », leur écrit-il, suite aux dispositions de la future Loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification), qui entend donner aux Régions la compétence des routes nationales. Cette éventualité, que le président qualifie de « saugrenue », « constituerait pour l’Eure-et-Loir une véritable perte d’identité et la mutilation de son territoire, déjà partagé entre l’Ile-de-France et la Région Centre-Val de Loire ».

 

A ne pas manquer dans l'actualite

Les assistants familiaux ont désormais leur site internet
Retrouvez le "P'tit carnet de l'été en Eure-et-Loir"
Festival "Mon Village en fête"