L’Eure-et-Loir pas à pas

Par eurelien.fr
//  Publié le
10-05-2021
//  Mis à jour le 10-05-2021
Temps de lecture : 23 min

La randonnée pédestre est sans doute le loisir le plus simple, à la portée de tous. Quand on décide de partir à pied, le monde vous ouvre ses portes.

A tout désir de balade de pleine nature correspond forcément un parcours adapté. Il faut juste s’assurer de partir avec de bonnes chaussures, de quoi boire et pallier, éventuellement, une petite baisse de régime. Une fois équipé, le randonneur a l’embarras du choix. Plaines, forêts, petites routes, sentiers, faibles dénivelés, proches de points d’eau ou en pleine nature, hormis la haute montagne, le département d’Eure-et-Loir dispose de tous les types de reliefs. Plus d’une centaine de circuits de randonnée balisés attendent les marcheurs. Que vous préfériez crapahuter plusieurs jours sur un GR® (un circuit de grande randonnée) ou seulement passer un après-midi avec des enfants et juste un goûter dans le sac à dos…, il suffit de sortir.  Des forêts du Perche à la vallée du Loir, en passant par le tour de Chartres ou de certains espaces naturels sensibles, tout un éventail de balades vous tend les bras.

 

Depuis le confinement, un plébiscite pour les activités de plein air

Le confinement a créé un véritable « appel d’air » pour les séjours de reconnexion avec la nature, une aspiration dont a bénéficié notre département. Il s’agit de la tendance touristique actuelle : l’itinérance tranquille largement mise en avant par Eure-et-Loir Tourisme. Après le confinement, les gens ont favorisé les activités de plein air et petit à petit, redécouvert, par exemple, la marche à pied. Lors de l’été 2020, une forte demande d’hébergement sur de courts séjours a été observée sur le territoire en corrélation avec l’émergence de discours liés au besoin de reconnexion avec la nature. En outre, la marche à pied, dans un département comme l’Eure-et-Loir à faibles dénivelés, présente un atout majeur : cela ne nécessite pas de niveau technique particulier.

La marche nordique, quatre circuits en Eure-et-Loir

Il y a ceux qui se baladent nonchalamment, une besace en bandoulière d’où dépassent tous les vêtements dont les enfants se sont débarrassés au fil du chemin, et puis il y a ceux que l’on croise à une vitesse soutenue, bras et jambes tendues, un bâton de marche dans chaque main, le regard fixé sur un but que le simple promeneur ne perçoit pas. La marche nordique a le vent en poupe. Sorte de ski de fond sans les skis, elle se pratique à tout âge, été comme hiver et donne lieu à des passages de groupes à l’allure rapide et saccadée. Il s’agit, en fait d’un véritable sport, qui donne lieu à des compétitions même si la plupart des pratiquants apprécient surtout le côté alerte et régulier de cette activité de nature. En Eure-et-Loir, quatre circuits de marche nordique existent – tous émanant de l’Ufolep (Union française des œuvres laïques d’éducation physique) et tous au départ de Saint-Denis-d’Authou, commune de Saintigny. Vert, bleu clair, bleu foncé puis rouge : il y en a pour tous les niveaux, de 5 à 16 km. Rendez-vous sur le site randonnees.eurelien.fr
 

Marcher au rythme de la nature

Loin de l’esprit sportif de la marche nordique, la randonnée découverte propose une observation de la nature. Pour profiter de cette parenthèse de calme, le site randonnees.eurelien.fr a répertorié dix circuits destinés à ralentir le pas, à se mettre au diapason de la faune et la flore qui nous entourent. C’est une immersion dans le milieu naturel, très riche, du département qui est proposée. Partir à la découverte des oiseaux d’eau et des orchidées sauvages à Ecluzelles, des petits habitants des rives de l’Aigre à Romilly-sur-Aigre et ceux du sentier des grands marais d’Auneau, des arbres, hérons et pics-verts à Douy, des trognes du plan d’eau de Barjouville, du site d’hivernage des chauve-souris au bois des Gâts à Châteaudun ou encore des syrphes, bourdons, abeilles ou lézards sur le sentier de la vallée des Cailles à Boncourt… Avant de partir, pensez à prendre une paire de jumelles.

Rappel des codes de balisage des sentiers

 

 

Si vous arpentez régulièrement les sentiers de randonnée, vous connaissez déjà les différents balisages que tout randonneur se doit de maîtriser. Les parcours sont en effet matérialisés par des traces de peinture sur les rochers, les arbres, les murs, les poteaux… Ainsi, selon le type de sentiers (Grande randonnée GR®, promenades et randonnée PR, etc.), les codes couleur établis par la Fédération française de randonnée changent et des marquages différents signalent les autres pratiques de sport de nature, de type VTT ou équitation.

Parcours 1 : Sentier sensoriel de l’Orée du bois à Senonches

 

Commençons petit et facile avec ce court sentier sensoriel en forêt accessible au départ du sentier de l’Orée du bois qu’on emprunte en quittant la D941.
Ce sentier est accessible aux familles avec poussettes et aux personnes en situation de handicap puisqu’il a été labellisé Tourisme et Handicap.
Au cours d’un kilomètre ponctué d’une dizaine de stations explicatives, vous y découvrirez le milieu naturel de la forêt domaniale de Senonches, en flânant une grosse demi-heure sous l’ombrage des vieux arbres.

Infos pratiques

Durée : 0h30

Distance : 1 km

Départ :  du sentier de l’orée du bois

Niveau : Facile

Balisage : Jaune

Parcours 2 : Autour de la Haute forêt / La Ferté-Vidame - Senonches

 

Plus difficile, beaucoup plus long que le Sentier de l’Orée du bois, les 20 km de ce circuit réalisé avec le concours du Comité départemental de randonnée pédestre d’Eure-et-Loir, entre La Ferté-Vidame et la forêt domaniale de Senonches, proposent une marche de 5h30 en moyenne.
Au départ de la place de l’Hôtel de ville de La Ferté-Vidame, le circuit permet de découvrir la cité historique du duc de Saint-Simon, un site classé aux Monuments historiques, avec son énigmatique château en ruines et son incroyable parc boisé.
Il faut passer par La Floudière, La Bêchetière ou La Pommarie,  pour rejoindre la grande forêt de Senonches dite « La Rousse ». L’arrivée se fait au rond de Battenberg à Senonches.

Infos pratiques

Durée : 5h30

Distance : 21,5 km

Départ :   devant l’hôtel de ville de La Ferté-Vidame

Niveau : Difficle

Balisage : Jaune

Parcours 3 : La carrière de la cathédrale de Chartres

 

Ce parcours de randonnée offre de belles vues sur la cathédrale de Chartres au départ de Berchères-les-Pierres. Il entraîne le randonneur à la découverte de la plaine de Beauce et des carrières de la pierre qui a servi à la construction, non seulement de la cathédrale, mais aussi des monuments que l’on retrouve dans le village lui-même. Ces carrières ont été exploitées depuis l’an mille en raison de la pierre calcaire extrêmement dure et résistante qu’elles fournissent. Le parcours vous mènera dans les bois de la Garenne où se trouve l’ancien front de taille ainsi que la carrière toujours exploitée. Le chemin des Carriers que vous emprunterez était déjà utilisé pour transporter les pierres jusqu’à la cathédrale en construction. Cet itinéraire, réalisé avec le concours du Comité départemental de randonnée pédestre d’Eure-et-Loir, est une boucle qui part et revient à l’église de Berchères.

Infos pratiques

Durée : 2h40

Distance : 8 km

Départ :  du parking de l’église de Berchères-les-Pierres

Niveau : Facile

Balisage : Jaune

Parcours 4 : Le domaine de Diane à Anet

 

Ce circuit en boucle emmène le marcheur sur des chemins de culture et de nature. Il l’entraîne au château d’Anet, propriété de Diane de Poitiers avant de lui faire découvrir les espaces naturels sensibles de la forêt domaniale de Dreux.
Cette randonnée, réalisée avec le concours du Comité départemental de randonnée pédestre d’Eure-et-Loir (CRDP28), démarre de l’aire de la Friche, près du château, pour suivre d’abord le balisage rouge et blanc du GR22, puis passe devant le collège Mozart.
Après 3 km, on suit à nouveau le balisage jaune du CDRP28 pour traverser la forêt puis, tranquillement, redescendre vers Anet.

Infos pratiques

Durée : 3h00

Distance : 10 km

Départ :   de l’aire de la Friche, près du Château

Niveau : Facile

Balisage : Jaune

Parcours 5 : Les sites proustiens à Illiers-Combray

Voici une balade qui allie encore culture, patrimoine et nature en permettant au marcheur de poser ses pas dans ceux de Marcel Proust. Le grand écrivain, dont la tante Léonie avait une maison à Illiers-Combray gambada, dit-on, en ses vertes années dans les allées du Pré Catelan, dessiné par son oncle.
Du plateau islérien au château de Tansonville, ce circuit en boucle, qui ramène à Illiers par la haie des Aubépines, vous fera serpenter entre les vallées du Loir et de la Thironne, grâce au concours du Comité départemental de randonnée pédestre d’Eure-et-Loir.
Attention : il y a quelques passages nivelés dans ce beau parcours.

Infos pratiques

Durée : 3h00

Distance : 15 km
Départ : de l’office de tourisme d’Illiers-Combray  
Niveau : Moyen
Balisage : Jaune

Parcours 6 : La vallée de la Conie à Conie-Molitard

On ne sait dire si La Conie, affluent du Loir, est vraiment une rivière : à bien des endroits, la voilà tributaire de la nappe phréatique de Beauce qui affleure les fonds des vallées et favorise le marécage. Elle serpente à travers un marais linéaire dont la tourbe a pu être exploitée. Mais elle offre un cadre enchanteur pour un circuit réalisé avec le concours du Comité départemental de randonnée pédestre d’Eure-et-Loir.  L’itinéraire longe et parfois s’égare dans les bois de Moléans. Il offre une marche au fil de la vallée de la Conie, ponctuée de moulins à eau, au cours de laquelle on croise une faune et une flore riches cachées dans les roseaux ou « rouches » de ces lieux énigmatiques.

Infos pratiques

Durée : 3h00

Distance : 16 km
Départ : de la mairie de Conie-Molitard
Niveau : Moyen
Balisage : Jaune

 

A ne pas manquer dans l'actualite

La Semaine bleue en Eure-et-Loir
Les athlètes euréliens ont brillé aux JO de Tokyo 2020
30 Conseillers départementaux à vos côtés