Exposition - « Graphotopophotologies » à l’Ar[T]senal de Dreux

Par eurelien.fr
//  Publié le
20-05-2014
//  Mis à jour le 20-05-2014
Temps de lecture : 3 min

Sous ce titre long et mystérieux se cache une exposition entrevue, vue et revue, entre deux artistes qui savent qu’expliquer peut instruire, mais peut ne pas suffire à sentir ou à ressentir.

ATTENTION : cet article a plus de 8 ans et pourrait ne plus être d’actualité

L’Ar[T]senal, Centre d’Art Contemporain à Dreux présente une nouvelle exposition « Graphotopophotologies », c’est le titre d’un projet pour une exposition commune à deux artistes : Jacqueline Salmon, photographe et Jean-Luc Parant, sculpteur et poète. Cette exposition repose sur l’idée de mettre en dialogue le paysage avec d’autres disciplines : dessins, photographies, sculptures…
Ces deux artistes-là ont un dessein commun : écrire et décrire, imager et imaginer les espaces de nos vies et l’étendue de nos vues afin de mieux nous laisser à rêver, à penser et à sentir, donc.
Les écritures ou mieux les « descriptures » empruntent à tous les genres : images anciennes ou d’aujourd’hui présentées telles quelles, re-travaillées ou interprétées ; documents d’archives ré-enluminés ; plans et schémas ré-inventés ; dessins tracés les yeux ouverts et les yeux fermés, de la main gauche et de la main droite ; cartes des vents et des courants de marées ; calligraphies naturalistes déliées de toute véracité…
 
Si vous n'avez toujours rien compris, le mieux est d'aller y voir, vous ne serez pas déçu.
 
Plus d'infos
Exposition jusqu'au 14 septembre 2014 - Entrée gratuite
 
L’Ar[T]senal, Centre départemental d’art contemporain
Place Mésirard à Dreux
Tél. 02 37 38 87 51
Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h - Fermé le lundi 
 
 
 

En images

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
Antonella Pizzamiglio, l'illusion de l'image
Thomas Lardeur, histoires d’inox

A ne pas manquer dans l'actualite

Lancement de la nouvelle édition d’Arts en Scène !